Comment savoir si on a une tendinite au genou ?
Comment savoir si on a une tendinite au genou ?

Comment savoir si on a une tendinite au genou ?

Tentidinite au genou : Que faire ?

La tendinite du genou est l’inflammation d’un des tendons, c’est-à-dire ces faisceaux fibreux de tissu conjonctif, constitués de collagène et donc dotés d’une certaine élasticité, qui relient un muscle squelettique à un os, permettant ainsi le mouvement.

La tendinite du genou peut donc survenir dans :

– le tendon rotulien (également appelé ligament rotulien ou patellaire). Ce tendon relie la rotule (la partie inférieure de la rotule) à une partie du tibia appelée tubérosité tibiale, stabilisant ainsi le genou pendant le mouvement d’extension utile pour donner des coups de pied, courir et sauter.

  • le tendon qui relie le quadriceps fémoral à la partie supérieure de la rotule : c’est la tendinite du quadriceps.
  • le tendon qui relie le muscle poplité au fémur et à la capsule articulaire du genou. Un symptôme classique de cette affection, appelée tendinite poplitée, est la gêne/douleur associée à la marche en descente.

tendinite genou

Tendinite du genou – comment la reconnaître ?

La tendinite rotulienne est sans doute la plus courante et la plus fréquente, à tel point que le terme est souvent utilisé pour désigner les tendinites du genou en général. Son principal symptôme est une douleur, généralement située entre la rotule et le point d’attache du tendon au tibia. Au départ, la douleur peut se limiter au début de l’activité physique ou immédiatement après un entraînement intense (stade I). Cependant, si elle n’est pas traitée correctement, la douleur s’aggravera avec le temps et commencera à interférer avec l’activité sportive (stade II), mais aussi avec les mouvements plus normaux de la vie quotidienne (comme monter les escaliers ou se lever d’une chaise, auquel cas on parlera de tendinite de stade III).

Pour aller plus loin :  Randonnée en montagne : Quels sont les avantages ?

Les symptômes de cette affection peuvent inclure une sensation de raideur dans le genou affecté, ainsi qu’une raideur et un gonflement du genou dus au processus inflammatoire en cours (qui entraîne un épaississement du tendon). L’inflammation sous-jacente peut également provoquer des rougeurs et une chaleur dans la peau.

tendinite genou

Causes déclenchantes de la tendinite du genou

La tendinite du genou est un trouble classique causé par une surcharge fonctionnelle et des mouvements répétés de l’articulation. Le stress qui en résulte sur l’un des tendons provoque de minuscules déchirures dans le tissu tendineux, que le corps tente de réparer. Lorsqu’il y a autant de microlésions, les processus de réparation mis en œuvre provoquent une inflammation, et donc des douleurs et un affaiblissement du tendon.

La tendinite rotulienne, par exemple, est également connue sous le nom de genou du sauteur, car elle est plus fréquente chez les athlètes qui pratiquent des sports impliquant des sauts et des changements de direction fréquents, comme le basket-ball, le volley-ball et le football. Ce type d’activité sportive, dans laquelle il y a une augmentation soudaine de l’intensité ou de la fréquence d’un mouvement, est l’un des facteurs de risque les plus importants pour ce trouble.

L’obésité est un autre facteur de risque important, car un poids excessif compromet la santé de l’articulation rotulienne, même en cas de mouvements modestes ; un argument similaire s’applique aux altérations de la conformation anatomique normale.

tendinite genou

Enfin, certaines maladies chroniques réduisent l’irrigation sanguine du genou, ce qui affaiblit les tendons et augmente le risque d’inflammation.

Comment traiter et prévenir la tendinite du genou ?

Le traitement de la tendinite du genou dépend de sa gravité : en cas d’inflammation moins sévère, un traitement conservateur (c’est-à-dire un repos contrôlé) peut suffire à réduire la douleur. Si la douleur est intense même au repos, le médecin peut recommander le port d’une attelle ou d’un bandage de compression, ou l’utilisation de béquilles pendant quelques jours pour éviter d’endommager davantage le tendon.

Pour aller plus loin :  Trekking et marche en montagne : combien de kcal brûlez-vous ?

Une autre approche populaire pour traiter la tendinite du genou consiste à suivre – à un moment où les symptômes sont moins intenses – des séances de physiothérapie spécifiquement conçues pour étirer et renforcer les muscles des jambes et des cuisses. Une séance de physiothérapie pour la tendinite du genou comprend généralement :

  • une phase d’échauffement
  • des exercices d’étirement et d’allongement de type isométrique (c’est-à-dire dans lesquels l’angle de l’articulation et la longueur des muscles restent fixes pendant les contractions) ou de type excentrique (comme les squats, c’est-à-dire la flexion des jambes, qui sont toutefois à éviter en cas de tendinite du quadriceps)
  • exercices pour augmenter la souplesse des cuisses et des mollets
  • des exercices (corps libre ou avec des poids/machines) pour renforcer les muscles des jambes.

L’intervention chirurgicale est réalisée après une évaluation minutieuse par le médecin et en présence de paramètres très précis.

tendinite genou

Il existe également un certain nombre de mesures permettant de réduire considérablement le risque de développer une tendinite du genou, particulièrement utiles pour les personnes qui pratiquent un sport (amateur ou professionnel) :

  • s’échauffer et s’étirer soigneusement avant l’exercice
  • apprenez à « écouter » votre corps, en évitant de poursuivre une activité sportive lorsque vous ressentez une douleur ou une gêne. Si la douleur au genou n’est pas causée par une blessure (comme un contraste) et qu’elle tend à rester constante ou à augmenter, il est préférable d’arrêter l’activité et de se reposer, en appliquant si possible une poche de glace sur la zone affectée.
  • effectuer un entraînement pour renforcer les muscles des membres inférieurs
  • améliorer la technique des mouvements sportifs afin de réduire la sollicitation des tendons avec le même nombre d’heures d’entraînement. Pour vous assurer que vous utilisez correctement les parties de votre corps, il est préférable de consulter un instructeur.
Pour aller plus loin :  Comment choisir une coutellerie en ligne de qualité ?